La mastopexie : un lifting des seins pour vaincre la ptose mammaire

La mastopexie est une opération chirurgicale qui consiste à remonter vos seins et afin de résoudre également ce souci qui pourrait être un handicap pour certaines femmes. On peut dire qu’avec le temps, ils ont tendance à s’affaisser. Il est aussi à noter que cette opération peut être facilement effectuée. Pour cela, découvrez donc dans cet article les renseignements à savoir sur la mastopexie.

Qu’est-ce que la mastopexie ?

La mastopexie appelée également lifting des seins est une intervention chirurgicale. En effet, elle a pour objectif de corriger les poitrines affaissées (c’est-à-dire : remonter les mamelons, l’aréole, et retirer les excès de peau) et de leur donner à nouveau un joli galbe. Cette opération de chirurgie esthétique pourrait être exécutée en cas d’affaissement ou relâchement de la poitrine. Cela vous permettra d’obtenir des seins bien symétriques et harmonieux.

Les types et les techniques de l’intervention

Il existe divers types de mastopexie. Cependant, elle est choisie par rapport à l’importance de la ptose ou du volume des seins. Tout d’abord, la technique verticale : la mastopexie avec une cicatrice verticale est utilisée si la ptose mammaire est moyenne. L’incision se fait au-dessous de l’aréole et descend jusqu’aux plis du sein. Ensuite, le T inversé : cette méthode est utilisée si la ptose mammaire est très importante. C’est-à-dire que l’incision sera réalisée autour de l’aréole, en verticale au-dessous puis à l’horizontale. Pour terminer, la technique du round block, elle est généralement utilisée si la ptose est légère ou minime. Pour cela, l’incision se fera uniquement autour de l’aréole.

Les recommandations et soins après la chirurgie

La durée du rétablissement peut changer selon le type de l’intervention exercé, mais en général, elle dure pendant 2 ou 3 semaines. Par rapport à la cicatrisation, des soins particuliers doivent être accordés. En effet, la protection des cicatrices avec des rayons UV est recommandée pour obtenir un meilleur résultat (c’est-à-dire qu’aucune trace de cicatrice n’est visible). Il est également à noter que les massages avec  des crèmes recommandées par  vos médecins sont très efficaces. Côté soins, juste après l’opération, la pose des drains serait possible afin de faciliter l’évacuation de la sécrétion. En outre, vous devez absolument éviter toute activité sportive et toute activité qui demande beaucoup d’efforts jusqu’à nouvel ordre. Le port du soutien-gorge juste après l’opération est nécessaire, ceci afin d’assurer l’immobilisation optimale de la poitrine. Côté allaitement, si les canaux qui conduisent le lait sont sectionnés, allaiter son bébé est déconseillé. Mais, dans le cas contraire, l’allaitement est possible.

Diminuez le volume de votre poitrine avec la réduction mammaire
L’augmentation mammaire : pour une poitrine plus généreuse