Implants mammaires : quelles prothèses choisir pour sa poitrine ?

Lors d’une reconstruction de la poitrine ou d’une augmentation mammaire, le choix des prothèses occupe une place prépondérante. L’enveloppe, le contenu et la taille des implants mammaires sont déterminants dans l’atteinte du résultat approprié à la poitrine.

Implants mammaires : choisir la forme de prothèse adéquate à la morphologie

Le rendu de la nouvelle poitrine dépend de la forme de la prothèse choisie. Deux formes d’implants mammaires existent, la prothèse ronde et la prothèse anatomique. L’implant rond augmente la partie supérieure de la poitrine. Le volume sera plus important que la forme naturelle de la poitrine. L’implant rond fournit à la poitrine la forme de pomme avec volume plus bombé que la moyenne. Cette forme d’implant accentue le décolleté. L’implant anatomique accroît le volume dans la partie inférieure du sein. Cet implant procure la forme de goutte d’eau ou de poire. Le volume se concentre sur le bas du sein alors que la partie supérieure est effilée. Cette forme rapproche de la forme naturelle de la poitrine. Le chirurgien ajuste le bonnet pour assurer une meilleure projection. La forme d’implant choisie doit correspondre à l’anatomie de départ. La forme idéale dépend de certains facteurs. Toutefois, la prothèse choisie doit concorder au résultat escompté.

Implants mammaires : opter pour le contenu durable et compact

Les chirurgiens utilisent deux types de contenu d’implant. Avec une durée de vie très élevée, le gel de silicone se rapproche de la poitrine non retouchée. Le gel de silicone conserve l’aspect naturel au toucher. Ces prothèses contiennent plusieurs couches pour obtenir le résultat optimal.Le risque de pli est quasi nul. En cas de rupture, le gel de silicone demeure compact. Cependant, ce contenu est assez souple. Le sérum physiologique est composé de chlorure de sodium et d’eau. Le sérum est injecté dans l’implant via une valve hermétique. Ce contenu provoque le dégonflement de la prothèse. Sa durée de vie est inférieure au gel de silicone.

Implants mammaires : bien choisir l’enveloppe de prothèse appropriée

L’enveloppe assure la tenue de l’implant sur le corps. Le choix de l’enveloppe dépend également de la morphologie et de la forme des implants mammaires.  L’enveloppe lisse minimise le risque de formation de coque et le risque de rotation. L’enveloppe texturée ou rugueuse permet d’éviter la contraction capsulaire. L’adhérence aux tissus mammaires est ainsi maintenue. Dans ce sens, l’enveloppe en silicone microtexturée est plus sollicitée. En définitive, le choix de la prothèse est personnel. Lors du choix, le conseil du chirurgien est crucial.

Diminuez le volume de votre poitrine avec la réduction mammaire
L’augmentation mammaire : pour une poitrine plus généreuse